I moved my website to a new host provider.

You are automatically redirected to the new site within a few seconds!

If it does not work: http://biometrics.mainguet.org/


Fingerprint capture types
Techniques de capture d'empreintes digitales

Several ergonomics exist to acquire a fingerprint:

  • Rolled fingerprint: the user rolls his/her finger in order to get the maximum fingerprint area.
  • Static sensing: the user just puts his/her finger on the sensor.
  • Sweeping reading: the user sweep his/her finger on the sensor.
  • Plusieurs ergonomies existent pour acquérir une empreinte digitale:

  • Le doigt roulé: l'utilisateur roule son doigt pour avoir le maximum d'empreinte.
  • La capture statique: l'utilisateur pose simplement son doigt sur le capteur.
  • La capture à balayage: l'utilisateur glisse son doigt sur le capteur.

  • Rolled finger / Doigt roulé

    Rolled fingerprinting is only used in police application when using ink & paper. The main objective of rolling the finger is to get the whole fingerprint of the finger, from "nail to nail", in order to maximize the recognition rate.

    La technique du doigt roulé n'est guère qu'employée par la police, avec la méthode de l'encre et du papier. Le principal objectif est d'obtenir l'empreinte digitale la plus complète possible, "d'ongle à ongle", afin d'avoir le maximum de chance d'identification.
    Inked finger for rolled impression

    Rolled finger
  • FBI website: "taking legible fingerprints"
  • Movie from the FBI: how to take a rolled fingerprint.

  • Static sensing / Capture statique

    static sensing (!)

    Static sensing is the most common method to read fingerprint: the user press without moving his/her finger on the sensor, which is necessarily the size of the finger.
    Pro & cons of static sensing:

  • Obvious use: just put your finger on the sensor.
  • The user don't know what pressure to apply. It is generally necessary to press a little bit to make sure that a large area of the skin touches the sensor.
  • If the capture time is long, then the user has a natural tendancy to press more and more, which is not necessary most of the time, but may broke the sensor in worst cases.
  • If the user apply at the same time a rotation (which is never recommended), the skin plasticity makes a distorted image.
  • After a while, the sensor becomes dirty (especially on the edge) which may be a problem for the acquisition, and users may become reluctant to use it.
  • A latent fingerprint remains on the sensor: it is like leaving the key on the door...
  • La capture d'empreinte statique, où on pose le doigt sans bouger sur le capteur, est la méthode la plus courante. Le capteur est alors nécessairement de la taille du doigt.
    Avantages/inconvénients de la capture statique:

  • Usage évident: on pose son doigt sur le capteur.
  • L'utilisateur ne sait pas quelle pression appliquer. Il faut en général appliquer un peu de pression pour être sûr que la majeure partie de la peau du doigt touche le capteur.
  • Si le temps de capture est long, alors l'utilisateur a une tendance naturelle à appuyer de plus en plus fort, ce qui est inutile la plupart du temps, mais peut conduire à casser le capteur dans les pires cas.
  • Si l'utilisateur applique en même temps qu'il appuie une rotation du doigt (ce qui n'est jamais recommandé) la plasticité de la peau fait que l'image se distord.
  • Au bout d'un moment, le capteur devient sale (en particulier sur les bords), ce qui peut gêner l'acquisition, et l'utilisateur n'aura guère envie d'y poser son doigt.
  • Il reste une empreinte latente sur le capteur: c'est comme laisser la clé dans la serrure...

  • Sweep (or swipe) reading / Capture à balayage

    When using a silicon sensor, the cost of the sensor is directly linked to the silicon area. To reduce the cost, sweep sensing has been proposed (see my patent): the sensor has the shape of a small bar, and the user sweeps his/her finger over the bar. Small slices of fingerprint are collected, and the whole fingerprint information is available at lower cost.

    Common pro/cons of sweep reading are:

  • This is not a natural way of acquisition, user has to learn how to use it.
  • The reader is always clean: each swipe cleans the sensor.
  • No latent print on the sensor.
  • No feeling of "leaving" his/her fingerprint: the swipe is short.
  • More swipe sensors on a wafer than area sensors

    Lorsque l'on utilise la technique des puces microélectronique (silicium), le prix du capteur est directement lié à la surface du capteur. Pour réduire les coûts, la technique du balayage a été proposée (voir mon brevet): le capteur a la forme d'une barrette, et l'utilisateur doit glisser son doigt à sa surface. De petites tranches d'empreintes sont collectées, et l'information contenue dans l'empreinte totale est alors disponible.

    Les avantages et problèmes courants de la capture à balayage sont:

  • Mode d'acquisition pas naturel: l'utilisateur doit apprendre à s'en servir.
  • Capteur "auto-nettoyant": il est toujours propre grâce au balayage.
  • Pas d'empreinte latente sur le capteur.
  • On a moins l'impression de "donner" son empreinte, car le balayage est fugitif.
  • FingerChip, the thermal sweep sensor

    The very first commercial sweep sensor was the FingerChip using the thermal effect.
    Le premier capteur à balayage commercialisé fût le FingerChip d'Atmel, utilisant un effet thermique.

    History of sweep fingerprint sensors.


    Biometrics visitors