I moved my website to a new host provider.

You are automatically redirected to the new site within a few seconds!

If it does not work: http://biometrics.mainguet.org/


Biometrics can detect diseases
La biométrie peut détecter des maladies

As biometric systems are reading biological information from the human body, it is easy to say that those systems are able to detect diseases, and to imagine a lot of nasty consequences if an iris reader was able to detect AIDS (which is just stupid, sure).

It is generally just impossible to detect diseases with a biometric systems, but it is also true that in some cases, the sensors are reading some information that may be seen as related to a disease, but one must decide to use this information, and how.

Here are some cases that are probably the origins of this rumor:

  • DNA: well, when reading DNA, it is possible to detect a particular base sequence and thus recognize some genetic diseases (and more -it is a common misunderstanding of genetics- read some specific sequences that directly conduct to racist thesis, I let you imagine that).
  • Fingerprint: there is no information related to diseases in fingerprints, excepted that some skin diseases may avoid to properly the fingerprint, and in any case, it is just impossible to define which disease...
    It is said that some diseases can be seen in the fingerprint lines: well, some are able to tell your future reading the lines of your hands!
  • Iris: a "science" (iridology) is able to give your health status reading your irises. Well, there is no foundation to this science. See John Daugman page for more.
  • Retina: it is likely that some retina diseases are visible on the retina image, but well, you need to be a specialist to diagnose such thing.
  • Face: a face thermogram may be use for recognition, and will also give your facial temperature. So it is possible to know if you have fever, which has been used in some airports (I remind to see that at Hong-Kong airport) when some dangerous epidemia were possible. Face temperature is just a clue, it is not sure that you are ill, and it is just impossible to say what disease it is...
  • Gait: sure, if you are disabled, it is likely that gait recognition will recognize this fact. And you don't need a machine to see that.
  • Cardiac pulse: a cardiologist is able to diagnose a heart disease reading an electrocardiogram but well, it is still very difficult for a machine.
  • To sum up, you have to remind that biometrics is only a technique that measures a similarity between two samples (and is unable to give a name from a single sample!), and in most cases, it is just impossible to detect a disease. But in some cases, the sensors are able to give some clues, but are practically unable to diagnose a disease (and are not programmed for that).

    S'agissant de systèmes capables de lire des informations biologiques, il n'y a qu'un pas que certains franchissent allègrement pour affirmer que ces systèmes sont capables de détecter les maladies, et alors on peut imaginer toutes sortes de conséquences néfastes si un lecteur d'iris était capable de détecter le SIDA par exemple (ce qui est parfaitement stupide).

    C'est en général une vue de l'esprit, mais il existe néanmoins un tout petit fond de vérité, et même dans les quelques cas où on pourrait effectivement lire une information biologique pouvant être interprêtée comme relative à une maladie, encore faut-il décider de l'exploiter, et de quelle manière!

    Voici quelques cas qui sont peut-être à l'origine de cette rumeur:

  • ADN: évidemment, grâce à la lecture de l'ADN, il est potentiellement possible de détecter une séquence particulière de bases (gène) et ainsi reconnaitre certaines maladies génétiques (et par méconnaissance des possibilités de la génétique, certains caractères qui pourrait alimenter les thèses racistes, je vous laisse imaginer cela).
  • Empreinte digitale: il n'y a aucune information concernant une maladie quelquonque sur l'image de l'empreinte digitale, à l'exception des maladies de peau qui pourrait empêcher l'acquisition, et encore, on serait bien incapable de dire laquelle...
    Mais certains prétendent prédire l'état de santé en lisant les lignes d'empreintes, c'est du même niveau que votre avenir dans les lignes de la main!
  • Iris: il existe une "science" (iridologie) qui affirme donner l'état physique du corps de son propriéraire. C'est évidemment sans fondement. John Daugman a rassemblé les infos sur ce sujet.
  • Rétine: la reconnaissance par la rétine devrait être affectée par un décollement de rétine, bien sûr, encore faut-il être spécialiste pour le diagnostiquer.
  • Face: un thermogramme du visage peut servir à l'identification, et s'il est correctement étalonné, il indiquera aussi la température faciale. On peut donc savoir si quelqu'un a de la fièvre, ce qui a déjà été mis en oeuvre dans certains aéroports (je me souviens l'avoir vu à Hong-Kong) lors de possibilité d'épidémie. Connaître la température faciale n'est qu'un indice, cela ne prouve pas que vous êtes malade et permet encore moins de connaitre la nature de la maladie...
  • Démarche: bien sûr, on pourra reconnaitre la démarche d'un handicapé. Comme n'importe qui.
  • Pulsation cardiaque: un cardiologue saura diagnostiquer une maladie à la vue d'un electrocardiogramme, mais ce n'est pas encore à la portée d'une machine.
  • En résumé, il faut se souvenir que l'objectif de la biométrie est de reconnaitre les personnes en détectant la similarité entre 2 échantillons (et jamais de donner un nom en fonction d'un seul échantillon!), et que dans la grande majorité des cas, il pratiquement impossible de détecter une maladie. Et que certes, certains capteurs permettent d'obtenir des indices, mais quasiment jamais de donner un diagnostic (et ne sont pas programmés pour cela).

    Biometrics visitors